Manger bio et local pour créer plus d’emplois, protéger l’environnement et sa santé, et œuvrer pour un profond changement dans l’agriculture et l’alimentation

affiche_belblog1Du 19 au 27 septembre 2015,
en partenariat avec la Fête de la Gastronomie

Nous sommes de plus en plus attentifs aux conséquences de nos actes d’achat.

Le bio et le local ne s’opposent pas, bien au contraire ils se complètent. La consommation de denrées alimentaires produites localement réduit le nombre d’intermédiaires, diminue les transports polluants et contribue activement à renforcer la vitalité économique de nos territoires.

Toutefois les méthodes de production de ces aliments locaux ont également un impact sur l’environnement.

Consommer bio et local est doublement intéressant !

Manger bio c’est faire le choix d’une alimentation de qualité qui garantit des produits sans pesticides, engrais chimiques de synthèse ni OGM.

Les circuits courts qui proposent des produits bio se développent et sont aujourd’hui largement accessibles et diversifiés : vente à la ferme, marchés, magasins de producteurs, AMAP, systèmes de paniers, vente en ligne, restauration collective… Il existe de nombreuses possibilités de consommer bio et local près de chez soi !

Venez les découvrir d’ici à cet automne 2015,
et consultez notre carte des événements pour localiser ceux près de chez vous

 Des Journées de la Transition s’organisent dans toute la France !

Le 27 septembre, des villages, stands, conférences, visites de producteurs-trices s’organisent un peu partout en France.
Initiée par le Collectif pour une Transition Citoyenne, cette mobilisation nationale a pour but d’inviter massivement les citoyen-ne-s à s’engager dans la transition de manière concrète : s’approvisionner en produits sains et locaux, en énergies renouvelables, donner du sens à son argent, devenir coopérateur-trice d’un média indépendant, monter un projet de récupération et de réparation, participer à la gouvernance de son entreprise etc.

Cette série d’événements s’accompagnera d’une campagne de communication virale lancée un mois plus tôt : « Moi Citoyen / Moi Citoyenne je m’engage à… ». Chacun-e peut dès aujourd’hui prendre l’initiative d’organiser ou de soutenir une Journée de la Transition : afin de faciliter l’organisation locale de l’événement, le Collectif pour une Transition Citoyenne accompagne les volontaires et met à leur disposition une boite à outils sur son site web. Vous pouvez aussi consulter la liste des événements en cours d’organisation sur la cartographie.

Site web du Collectif pour une Transition Citoyenne